On passe aux choses sérieuses...

Le Cercle d'Agréables Compagnies

 

Juste après avoir bouclé l'édition de "La Spirale du Domino", j'ai senti que le déclic que j'attendais s'était produit. J'étais persuadé de pouvoir assumer la masse d'écriture que nécessitait un roman. Et ça tombait bien, j'avais une idée de personnage qui pouvait porter ce projet.

En fait j'avais même 2 chapitres écrits qui s'accommodaient bien au commencement d'une histoire.

Comme je l'ai dit, je suis très sensible à mes lectures. Elles percolent lentement en moi et parfois je sens ressortir le style des auteurs que j'ai lu, dans une version personnalisée bien sûr. C'est le cas pour le prologue et les quelques premiers chapitres de ce qui deviendra mon premier roman. 

Lorsque j'ai écrit ces prémisses je sortais de deux romans de l'excellent Douglas Adams. C'est un auteur anglais assez prolifique et complètement barré qui a écrit la fresque sciencefictionesque délirante : Le guide du routard galactique.

En fait, il n'a pas produit que ça, il a aussi collaboré avec les monty Python, a suggéré à David Gilmour le nom du dernier album de pink Floyd (The Divison Bell) et a aussi écrit deux romans policiers avec comme héros Dirk Gently, un détective holistique. Le ton est inimitable, et je n'ai pas tenté de l'imiter, mais lors de l'écriture j'ai retrouvé une part du rythme sautillant que j'avais perçu lors de la lecture.

Me voilà donc parti dans l'écriture de ce que je voulais être un roman, à construire un personnage, à l'étoffer pour qu'il prenne vie.

Le titre de travail était "Serial Killer non pratiquant", car Richard Martin était à l'origine un demi-fou qui s'attachait à dissimuler toutes les parties de son existence pour se venger d'une erreur judiciaire. Ses motivations faisaient de lui une sorte de personnage angoissant qui avait toutes les caractéristiques du Serial Killer, sans passer à l'acte.

Il vivait des revenus d'un club de gens fortunés où j'avais prévu d'entasser bon nombre de personnages vraiment dingues et excentriques.

 

Ceux qui ont lu le livre peuvent constater que l'essentiel du roman est là.

Il ne manquait plus qu'une histoire à raconter avec ça...

 

à suivre... ici

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×