Lâches Déraisons

Voici une concrétisation d'un rêve.

Il y a fort longtemps, je plaisantais avec mes amis sur les titres de la toute nouvelle collection nommé "Le poulpe".

Puis je les ai lus. Parfois je partais en vacances avec une dizaine d'entre eux.

Et un jour j'ai rencontré le créateur initial de la série : JB POUY. Il m'a dit "pourquoi t'en écrit pas un", comme ça, simplement. Il en a profité pour me dédicacer le dernier d'alors qui se nommait "5 bières, 2 rhums".

C'était il y a un an ou presque.

J'ai suivi son conseil. Je l'ai présenté aux éditions LA BALEINE. Ils ont dit ok, comme ça, simplement.

Et voici le résultat...

 

Il suffit que l'hiver pointe son nez pour que Paris se transforme en patinoire géante et que les urgences se remplissent de fractures du col du fémur ou de tout ce qui est susceptible de se rompre en cas de chute. C'est ainsi que, pour dépanner un pote immobilisé par un plâtre, et dont le frère vient de mourir, Gabriel Lecouvreur prend la route de Colmar pour aller chercher quelques vieux souvenirs dans la maison familiale : deux ou trois albums photos et le nécessaire de couture du père maroquinier. Mais est-ce bien tout ce que l'ami Alsacien souhaite que Gabriel découvre ? Car qui peut envoyer un Poulpe effectuer ce genre de mission - le défunt frère, ancien militaire, est passé de vie à trépas en se perforant le front avec une cloueuse pneumatique - sans se douter qu'il ne grattera pas, au moins un peu, derrière la superficielle couche des apparences...

 

sur le site de l'éditeur : lâches déraisons

ou chez amazon : lâches déraisons

 

Dernières minutes : 

 

Il semble qu'une page ait été perdue lors de l'impression (une malédiction, une caballe, un imprimeur qui déteste le carré de 12 ?). Ne reculant devant aucun sacrifice, je vous livre ici la page 144. Comme ça, pour rien.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×